3548 le lapin aux yeux rouges

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

le lapin aux yeux rouges
T'aimes la bd, t'aimes les mangas, t'es geek, ah mon dieu mais tu es un lapin !
c'est pas vrai | 15.10.2011 - 20 h 11 | 4 COMMENTAIRES
Ah on a bien rigolé

Étiquettes :

J’ai rien foutu en matière de blog ces derniers temps … mais attention puisque c’est ça c’est le moment du medley super créatif :
du cul, des jolies filles interstellaires, des vieux trucs version 2.0, et du dodo en boîte.

Mais oui c’est complètement ridicule les poses des pin-up, et le photographe Rion Sabean a bien raison de se moquer.

En parlant de pin-up, on ne peut tout de même pas non plus complètement se passer d’images de femmes idéalisées.
Pour ma part la femme d’action de l’espace me convient bien.
Issues de l’imaginaire et des petits doigts agiles d’OmeN2501 sur deviantART :

Bon, et après les vieux trucs remis au goût du jour de la technologie informatique sont à la mode :

1. Le vieil appareil tout vétuste a le droit à sa jolie petite vidéo dans le musée du vieux (j’adore le générique).

2. Le San Francisco d’antan a sa carte interactive qui place 16000 photos géotaguées de la ville, sur une période de 1850 à 2000. Les photos sont issues de la bibliothèque publique de SF.

Enfin, voilà je suis fatiguée (et d’ailleurs ce sera là mon dernier article de ma phase régulière – déjà plus trop régulière soit – de ce blog ), et donc je trouve ça très sympa les boîtes pour dormir dans les lieux publics, les aéroports, les gares …


via Madmoizelle, nenuno, owni, laughingsquid et 2.

c'est pas vrai | 03.10.2011 - 10 h 44 | 1 COMMENTAIRES
Tu t’ennuies ? t’as 50 ans ? deviens homo.

Étiquettes :

Qu’est-ce qu’un bon chercheur ?

« Certains changent d’orientation sexuelle après 50 ans pour se renouveler : je me suis contenté d’un changement d’orientation intellectuelle, le passage du structuralisme au diffusionnisme … »
Emmanuel Todd dans Télérama 3220, septembre 2011.

Entretien avec Emmanuel Todd à propos de son livre sur la famille , qui par ailleurs a l’air très intéressant même s’il vaut peut-être mieux en lire un résumé, puisque la narration de Todd m’a déjà parue déjà un peu absconse dans l’entretien (mais je suis néophyte en sociologie).

Bref, revenons au sujet : se renouveler en changeant de sexualité … c’est une approche intéressante quand même, d’un sociologue, c’est un peu comme si Temperance Bones nous parlait.

Je le prends au sérieux et j’ajoute ce nouveau paramètre dans mon système général d’évaluation des possibilités saphiques d’une femme, 50 ans c’est un peu comme une nouvelle vie donc, c’est sympa, ça donne de la joie au cœur pour plus tard.

Pourtant il y a une chose qui me questionne ici car je ne suis pas sociologue, donc d’un côté il y a ceux qui changent de sexualité et de l’autre E.T., eh bien qui change simplemment d’orientation intellectuelle … ça claque plus.
Il y a une sorte de dichotomie ici entre d’un côté les gens qui changeraient de sexualité comme de garde robe un peu futilement, un peu comme des gens simple d’esprit, et puis les intellectuels qui utiliseraient raisonnablement la simple puissance de leur cerveaux, et finalement resteraient dans la norme qui est belle et bonne.

 

photos | 28.09.2011 - 09 h 50 | 2 COMMENTAIRES
Antisociale tu perds ton sang froid

Étiquettes :

Que nous a amené la libération de la femme dans l’image de la femme ?
Des seins, des culs, du nu, du plaisir … et des féministes (c’est artistique les féministes ?).

1. L’image de la femme dans le pop art, dans ce petit article intéressant de Pixelcréation :

Alors que l’idéal féminin au début des années 60 reste la femme au foyer, les femmes se présentent en masse sur le marché du travail. Et la publicité leur propose toutes sortes de produits et d’équipements pour améliorer leur foyer, mais aussi pour se faire plus belles et ressembler aux icônes de l’époque, telles Marilyn Monroe et Elisabeth Taylor. La contestation de la fin des années 60 et des années 70 poursuit cette mutation : les images de femmes  indépendantes, contestataires, se multiplient. Parallèlement, la libération des moeurs multiplie les images de femmes nues… à des fins mercantiles le plus souvent.

2. La femme aujourd’hui, dans ce projet d’amy pink.
La la la je lis seins nus dans la ville, on s’en fout on fait ce qu’on veut (il y a peu de changements c’est vrai).

via designyoutrust et pixel création.

c'est pas vrai | 27.09.2011 - 10 h 41 | 8 COMMENTAIRES
Où est le chat ?

Étiquettes :

Bon ben aujourd’hui, du n’importe quoi : des chats dans la peinture classique.
Internet appartiendra éternellement aux chats.

Via Owni.

photos | 22.09.2011 - 09 h 24 | 4 COMMENTAIRES
Défense et illustration d’Algis Griskevicius, photographe

Étiquettes :

Algis Griskevicius est un photographe lithunanien.
Enfin moi j’aime bien ces  illustrations humaines et photographiques d’expressions, d’idées, de signes zodiacaux, de personnages mythologiques …

Le site d’Algis Griskevicius.
Via freeyork.

c'est pas vrai | 21.09.2011 - 08 h 47 | 28 COMMENTAIRES
Vas-y toi leur dire que ce sont des fagots

Étiquettes :

Avant hier sur twitter et sur le sujet #homophobe, ce tweet :

C’est anecdotique et assez cliché, mais ça fait toujours plaisir de voir que ça rentre dans le champs anecdotique des choses simples et intégrées sur lesquelles on ne se pose plus de questions et sur lesquelles on peut faire de la provoc tellement c’est ridicule d’être homophobe au fond (enfin c’est mon avis).

Via @lactualaloupe.
Lien vers l’image.

c'est pas vrai | peinture | 20.09.2011 - 09 h 09 | 11 COMMENTAIRES
Amour amour je t’aime tant (scandale chez Disney)

La la la où qu’il est mon prince charmant ? Ah nannnnn il est en train d’embrasser un autre prince charmant ! WTF, quelle catastrophe pour les enfants là.

Bref, Jose Ontiveros semble avoir décidé de refaire les disney version scandale vraie vie en fait, et c’est drôle.
Enfin ouais c’est quoi le scandale ? C’est donc des hommes et femmes qui s’embrassent (alors comme ça ça existe vraiment … c’est fou), une femme qui est aux toilettes (incroyable appelle Closer tout de suite), un chien qui fait caca (pas possible), où on voit bien là par contraste combien les disneys des petits enfants sont surréalistes.

Plus de photos et .

c'est pas vrai | 19.09.2011 - 08 h 54 | 0 COMMENTAIRES
Comment faire croître une moustache virile

Étiquettes :

J’avoue que je n’ai pas lu les instructions de ce guide sur la moustache jusqu’au bout, ce qui fait que je n’ai pas pu réellement évaluer si c’était complètement super macho comico hétéro homophobe, ou carrément communautaire (faut voir l’image choisie quoi, voir ci dessus).
Mais l’entrée en matière m’a parue pleine d’une ironie à la limite de l’hétéro refoulé :

Alright ladies it is time for you big bunch a sissy boys to start acting like real men! The best way on Gods’ green earth for that monumental task is to grow a Moustache! THIS IS NOT FOR THE FEINT OF HEART! many of you girly men won’t even survive till the end of this guide, so the people out there who are tired of their pitiful selves follow me! To the rest of you boy band rejects go drink some soy milk.

Ok les filles, il est temps pour vous bande de garçons efféminés de commencer à agir comme de vrais hommes! Le mieux, pour cette tâche monumentale et sur cette terre des Dieux, est de faire croître une moustache! THIS IS NOT FOR THE FEINT OF HEART! Beaucoup parmi vous les femmelettes ne pourront même pas survivre jusqu’à la fin de ce guide, donc les autres là qui sont fatigués d’un eux-mêmes pitoyable, suivez moi! Les autres, les déchets de boysband : aller boire du lait de soja.

Sinon y’a ça aussi :

Et puis ça, pour nous aussi les filles on sait jamais :

Via Instructable, Alvarejo, Laughing Squid.

c'est pas vrai | cinéma | 18.09.2011 - 17 h 37 | 2 COMMENTAIRES
Faut-il se méfier des femmes qui vont au cinéma ?

Étiquettes :

Après avoir lu la critique de YCCallmeJulie sur  Kyss mig  puis vu le film, je me dis « mais pourquoi donc c’est le voyage de Lucia  qui est sorti au cinéma, et pas Kyss mig (enfin il va peut-être sortir finalement, qui sait) ? »

Car, je suis allée voir « le voyage de Lucia » il y a à peu près 2 semaines, au cinéma …
Comme je ne savais pas quoi en dire, eh bien je n’ai rien dit.
C’est déjà bien qu’un film avec une histoire lesbienne sorte au ciné, mais ça n’empêche pas que j’ai pas grand-chose à en dire, il ne m’a pas touchée.
Et voilà, hier soir j’ai visionné le kyss mig … et j’ai trouvé ce film beaucoup mieux que le voyage de lucia, alors je m’interroge.

Donc j’ai pensé : c’est parce que les argentins sont exotiques, et puis ils ont un cinéma expérimental (XXY, el nino pez, bombon el pero …).

Exotique et expérimental donc,  c’est bien de poser une relation lesbienne dans un contexte irréel, c’est pas comme si ça pouvait arriver chez nous. Ça ne risque pas de trop chambouler les gens normaux, déjà qu’ils pourraient se poser des questions sur « on ne nait pas femme on le devient », pas facile à gérer tout ça.
Mais pourtant Kyss mig est aussi exotique et expérimental puisque c’est suédois. Et donc pourquoi ?
Parce que ça finit bien ?

Comme des femmes qui lisent, faut-il se méfier des femmes qui vont au cinéma ?

 

Annexe, un extrait du Monde sur Le voyage de Lucia :

Film italien et argentin de Stefano Pasetto, avec Sandra Ceccarelli, Francesca Inaudi. (1h32)

On reconnaîtra des manières du jeune cinéma argentin, mais elles sont plus singées qu’assimilées. La fantaisie de Léa, l’angoisse de Lucia les propulsent à travers les grands espaces du Sud argentin. Mais les vents de Patagonie n’ont l’air de souffler que pour faire voler les cheveux des actrices, les grands mammifères marins (baleines, lions de mer) semblent répondre à la convocation de l’office de tourisme local plus qu’à mère nature.

Enfin, le passage incessant du castillan (version argentine, che!) à l’italien risque de désarçonner les étudiants qui voudraient maîtriser ces deux langues.

c'est pas vrai | geekeries | 09.09.2011 - 11 h 37 | 0 COMMENTAIRES
Mme Soleil ? oui c’est moi.

Étiquettes :

Bon mais Jane Rizzoli et Maura Isles vont-t-elles enfin se faire un bisou ? Ah on sait pas, mais ouah y’a le site des prédictions maintenant sur le web : beansight.

Donc voilà comment ça marche, vous faites une prédiction, par exemple « Rizzoli et Isles s’embrassent à la saison 5 » (c’est avant ou après Xena et Gabrielle ? je sais plus). Et alors tout le monde dit s’il y croit ou pas, et si votre prédiction se réalise vous devenez un expert en Rizzoli & Isles, et c’est trop la classe.

Chez Presse Citron, ils pensent aussi que le but commerciale non caché sera d’évaluer en gros les desiderata des consommateurs, finalement une sorte de sondage ludique, ahhh rien n’est gratuit.

Ce qui est surtout agréable c’est son aspect communautaire et très ludique vu qu’il n’y a aucune restriction pour les prédictions. Vous pouvez autant parler du déjeuner de votre mère que des futures implications de l’investissement massif dans les tubes en aluminium.

Beansight deviendra encore plus addictif grâce à des concours dotés de lots organisés conjointement avec de grandes marques. Ces concours permettront aux internautes de faire des prédictions pour guider les entreprises dans leurs innovations.

Via Presse Citron.

Publicité